LIENS  UTILES/ practical LINKS

MEDIA

1/10
Please reload

Réemploi, réparation et réutilisation : c'est tout bon !

November 5, 2019

 

Des chaussettes déchirées, un pied de table cassé, une télé qui ne s'allume plus...Nous avons presque tous déjà endommagé puis jeté divers objets jugés irréparables, parce que c'est ce que veut notre société de consommation actuelle. C'est bel et bien le cas pour certains objets, notamment en électronique, secteur très touché par l'obsolescence programmée.

 

Cependant, bonne nouvelle, le 30 Septembre dernier, le Sénat a adopté la loi anti-gaspillage, qui comprendrait des mesures telles que la mise en place d'un indice de réparabilité, et l'obligation pour les constructeurs d'équipements électriques et électroniques de fournir des pièces détachées issues de l'économie circulaire.

 

 

Alors, comment faire pour pouvoir réparer ses objets quand tout est trop cher ou introuvable ? Et bien, on peut prendre les choses entre ses mains, littéralement. Et dans cette optique, voici deux pistes :

 

Les Repair Cafés

 

A l'occasion du Mois de l'Economie Sociale et Solidaire, nous ne pouvons que vous parler d'une initiative solidaire que nous adorons : les Repair Cafés. Ces ateliers fleurissent un peu partout dans le monde ! On en compte plus de 1.944, dont plus de 200 en France. Le principe ? Un événement, éphémère ou permanent, organisé par des personnes lambda et experts de la réparation, qui se retrouvent dans un lieu convivial et amènent leurs objets défectueux, afin de les réparer grâce à des outils mis à disposition et grâce aux bénévoles experts. Vêtements, meuble, bicyclette, appareils électroniques... qu'importe ! Presque tout peut être réparé localement, et les réparations sont gratuites, mais les participants apprécient une contribution à titre gracieux !

 

 

Une autre idée que l'on peut vous conseiller pour réutiliser ou réparer des objets qui ne fonctionnent plus :  le système d'impression 3D. 

 

L'impression 3D

 

L'impression 3D est une méthode de fabrication d'objets de formes et de tailles diverses. Il suffit de créer ce qu'on appelle un fichier 3D avec un logiciel spécifique, utiliser une imprimante 3D, et voilà !

Cette méthode présente plusieurs avantages, dont un argument de taille : on peut imprimer n'importe quelle forme de pièce, peu importe la complexité, et donc pallier aux problèmes d'indisponibilité des pièces détachées. Il est même possible de personnaliser ces pièces et d'y ajouter d'autres fonctions. En effet, s'il vous manque seulement une pièce de votre chaise qui a cassé et que vous ne voulez pas racheter toute la chaise, vous pouvez simplement réimprimer la pièce manquante grâce à l'imprimante 3D ! Pratique n'est-ce pas ? 

 

Mais comment faire si vous n'avez pas d'imprimante 3D ? Pas de panique, il existe des endroits où vous pouvez utiliser des imprimantes 3D en libre-service, moyennant un petit tarif. Ces endroits s'appellent les fab-labs, abréviation de "Laboratoires de fabrication" et disposent de toutes les machines dont vous pourriez avoir besoin.

Si vous ne savez pas utiliser un logiciel de création 3D, vous pouvez simplement utiliser une des bases de données collaboratives existantes sur internet, qui contiennent des centaines de milliers de designs. Vous pouvez les trouver sur cet article, section "Les plateformes de partage de fichiers 3D".

 

L'impression 3D utilise différents matériaux spécifiques, dont du plastique recyclé, que nous utilisons chez Plast'if. De plus, nous avons vocation à produire des objets utiles, et de créer une économie circulaire du plastique. Il n'y a pas plus utile que de créer des objets dans le but de réparer, car cela permet d'allonger la durée de vie des objets.

 

Alors n'y pensez plus, on vous le dit, la réparation, c'est la solution ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload