LIENS  UTILES/ practical LINKS

MEDIA

1/10
Please reload

L'Intelligence Artificielle au service du Développement Durable ?

July 3, 2018

Le pitch de Satya Nadella (PDG de Microsoft) à Vivatech


    "The opportunities seem endless", les opportunités semblent infinies… Voici ce qu'a dit Satya Nadella, lors de sa conférence à Vivatech à propos de l'Intelligence artificielle.
A la mention de l'intelligence artificielle, aussi dite IA, on pense majoritairement à des robots, à des assistants virtuels comme Siri ou Alexa, à des chatbots comme mmmh ou encore à des super-intelligences comme on peut en voir dans des séries telles que Westworld ou encore Person of Interest. C'est également un grand sujet de débat qui divise certaines personnalités du fait de la question éthique que peuvent soulever ces technologies. Aussi, si nous n'allons pas en débattre, nous allons cependant discuter d'un aspect dont on parle moins, d'une des applications incontestablement positive de l'IA, à visée sociale et environnementale : le développement durable.

     Pourquoi ce choix, nous direz-vous ? Eh bien, figurez-vous que la machine Plast'if utilise l'intelligence artificielle afin de permettre à chacun d'imprimer en 3D de nouveaux objets utiles à partir de ses déchets plastiques ! Celle-ci intervient en effet lors du tri des plastiques, car elle permet, par reconnaissance visuelle, d'assigner le déchet plastique au bac qui lui correspond. Notre IA peut alors reconnaître les déchets et les différencier selon le type de plastique, grâce à une large base de données de photographies de déchets plastiques. De plus, l'IA utilisée pour notre machine a été co-développée avec l'Ecole d'IA de Microsoft

 

 La première promotion de l'école d'IA de Microsoft

 

    Créée en Mars 2018, cette école forme ses étudiants à devenir de véritables artisans de l'IA. A cette occasion, les étudiants de Microsoft travaillent sur des projets concrets, comme le système de reconnaissance visuelle des déchets plastiques de Plast'if. Mais ce n'est qu'un exemple précis d'une des nombreuses application de l'IA au service du développement durable. L'IA permet en effet d'atteindre les objectifs du développement durable de manière accélérée, comme par exemple : 

 

- Les économies d'énergie : Il fait chaud. Si chaud. Trop chaud. Il ne faudra cependant pas attendre plus d'une demi heure après avoir allumé la climatisation pour qu'il fasse froid. Trop froid. Un choix cornélien apparait alors à vous : laisser la climatisation allumée en permanence, ce qui gâcherait de l'énergie, ou allumer et éteindre le climatiseur à répétition, ce qui est une perte de temps et donc de votre énergie. Pourtant, à ce paysage divisé vient s'ajouter un troisième choix : et si une IA faisait cela pour vous ? Comme l'a démontré ce Zoo britannique, utiliser une IA peut vous permettre d'optimiser votre consommation énergétique, tout en réduisant vos coûts. Bien que l'usage décrit ici est domestique, l'IA permettrait également de faire des économies dans toutes les industries et donc à grande échelle. Même si, rappelons le, la mer est un amas de gouttes… Et chaque économie est bonne à prendre.

 

- Les économies de ressources : De la même manière que pour l'énergie, l'IA permet d'optimiser l'utilisation des ressources, pour l'agriculture par exemple. Le phénomène est tel dans l'agriculture que l'on constate même l'apparition d'un terme dédié : le smart farming, qui renvoie à l'idée d'une agriculture connectée, notamment grâce à l'Intelligence Artificielle, ce qui améliorerait les performances. Aussi, les défenseurs de cette agriculture 2.0 y voient 3 bénéfices principaux : faciliter le quotidien des agriculteurs, optimiser le rendement et réduire l'empreinte carbone des exploitations. En somme, un développement durable au niveau de l'agriculture, donc. Plusieurs organisation mettent déjà l'IA au service de l'agriculture, comme Prospera Technologies qui permet de détecter précocement les maladies grâce à des algorithmes de machine learning ou encore comme cette équipe de super-ordinateurs et robots explorateurs, qui anticipe les moussons en Inde et met donc en place un programme d'aide alimentaire adapté aux aléas météorologiques. 

 

- La recherche : Des dizaines d'années de recherche furent nécessaires pour comprendre les enjeux actuels du changement climatique, et les avancées continuent. Dans cette visée, l'IA, agit comme un catalyseur pour la recherche : elle trouve des corrélations, optimise les prédictions de changement de température en tenant compte de l'énorme quantité de données environnementales qui restent inexploitées, et propose des solutions précises et chiffrées. 

 

    Ces exemples nous rappellent que l'IA n'a pas forcément que des aspects négatifs, mais qu'elle peut tout au contraire avoir un effet bénéfique sur la planète et la société. Bien que le débat sur l'aspect éthique reste ouvert, on espère que cet article vous donnera une vision plus complète des différentes portées que peut avoir l'IA. Et vous, l'IA, vous en pensez quoi ? N'hésitez pas à nous le dire dans les commentaires ou à nous donner des exemples de l'IA au service du développement durable. C'est toujours un plaisir de vous lire. :) 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload